Paradisiaque

Harry Callahan, "Eleanor, Chicago", 1949

« Il n’y a pas de racine terrestre à nos vies puisque l’origine en est aquatique. La source est hallucination, faim, désir. Les Romains disaient : Simulacrum. Les Autrichiens disaient : Ersatz. »

  • Pascal Quignard, Les Paradisiaques, chap. III, « De vita beata », 2005.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :