L’éternité et un jour

Olivier Martel, Grèce, Metsovo, 1980.

« Elles attendent le voyageur, telles deux vigies. Qu’importe si elles doivent attendre longtemps, elles ont toute l’éternité de la Grèce derrière elles. »

  • Olivier Martel, « Femmes éternelles », exposition en plein air sur les grilles du jardin du Luxembourg, Paris.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :