Espoir, j’écris ton nom

En plus d’être les premiers, les artistes seraient-ils donc les derniers à nous faire rêver ?

  • Photo prise devant le Couvent des Cordeliers, rue de l’Ecole de Médecine, à Paris, en mai 2005.
Publicités

One Response to Espoir, j’écris ton nom

  1. alain says:

    C’est vrai que serions nous sans les artistes?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :