Etats de guerre

Cela ne vous aura peut-être pas échappé si, comme moi, aujourd’hui, vous avez pris les transports en commun et attrapé en chemin le gratuit Direct Matin. En première page, non pas la une attendue, mais une publicité pour la sortie de l’intégrale Star Wars en Blu-ray. Soit le portrait de Darth Vader, tout de noir vêtu et impénétrable derrière son masque stylisant une tête de mort.

En tournant la page, on tombe sur un curieux rapport, involontaire mais fascinant. La une montre le chef de l’Etat en visite au centre pénitentiaire de Réau en compagnie de forces de l’ordre tout de noir vêtues, impénétrables derrière leurs casques, cagoules et armures. Nicolas Sarkozy serre la main de l’un des membres de l’équipe régionale d’intervention et de sécurité (ERIS). Le réel pour une fois imite la fiction avec une vraisemblance confondante, l’un et l’autre se répondent comme les deux faces d’une pièce de monnaie. Et ses ressorts comiques sont infinis malgré la solennité circonstancielle du cliché, qui résume bien la teneur de la campagne présidentielle à venir : musclée, sécuritaire, en un mot fondée sur la politique de la peur. La guerre est déclarée, pourrait-on dire en reprenant le titre d’un autre film*, mais celle-ci ne se jouera pas sur les écrans.

* La guerre est déclarée, de Valérie Donzelli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :